Fast & Furious 9 - Film (2021)
Fast & Furious 9 - Film (2021)

Film de Justin Lin Action, aventure, policier 2 h 25 min 14 juillet 2021 (France)

Dominic mène une vie de famille tranquille avec Letty et leur fils Brian - mais ils sont conscients que le danger est proche. Une nouvelle menace va obliger Dom à affronter son passé. Son équipe s’unit alors pour mettre fin à un complot dirigé par l’assassin le plus habile et l’un des pilotes les plus doués qu’ils aient jamais rencontrés : un homme qui se trouve être aussi le frère abandonné de Dom, Jakob.

Fast & Furious 9 torrent


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !


88eme film et découverte du énième opus de cette saga increvable (il en reste au moins 2 quelques spin-off) qui m'a suivit pendant pile les 2/3 de ma vie soit 20 ans, c'est juste fou!!!

On retrouve Dominic Toretto qui mène une vie de famille tranquille avec Letty et leur fils Brian - mais ils sont conscients que le danger est proche. Une nouvelle menace va obliger Dom à affronter son passé. Son équipe s’unit alors pour mettre fin à un complot dirigé par l’assassin le plus habile et l’un des pilotes les plus doués qu’ils aient jamais rencontrés : un homme qui se trouve être aussi le frère abandonné de Dom, Jakob.

Qu'il est loin le temps en 2001 où débarquait Diesel et sa bande pour ce qui était un mix entre les jeux vidéo GTA et surtout Need For Speed alors en plein pic que popularité!

Après avoir sauté en bagnoles du Burj Kalifa, de tour en tour, après fait une course poursuite avec un avion cargo sur une piste de 42km, après l'épisode du sous marin, la chose que le public cherchait à savoir tel un Destination Finale ou un épisode d'Alerte à Malibu, c'est quelle chose encore plus délirante les scénaristes allaient nous concocter et on est bien servi, les amis ce sera l'espace en voiture avec des tenues de plongés fixées avec du sparadrap^^

Comme vous le devinez surement, l'histoire ni la logique ne sont les points forts de la saga mais c'est encore plus le cas avec là des retournements de situation ou autres constructions scénaristiques tarabiscotées tout droit sorti des feux de l'amour qui aurait décidé de ne pas se prendre la tête.

C'est tout le Hall of Fame de la saga qui revient (EVERYOOOOOOONE!!! à la manière d'un Gary Oldman dans "Léon"), pourquoi, comment, la cohérence, la suspension volontaire de crédulité??? T'inquiète on trouvera un moyen à du se dire le producteur (ah, c'est Vin Diesel, cela explique certaines choses haha) et effectivement, si on a accepté les autres, y a pas de raisons de bouder son plaisir avec celui-ci.

Il y a de la baston à foison (et même inutiles^^), des courses poursuites avec des money-shot improbables (Voiture Tarzan, Voiture Magnéto), scènes d'action avec des explosions démesurées, des courses de voitures, de la comédie bas du front, des têtes qui font plaisir à revoir, de la diversité dans les décors, voitures et personnages (je viens d'ailleurs seulement de remarquer que c'est quand même la seule licence au succès mondiale qu'on ne peut pas tailler concernant la représentativité culturelle, celle-ci s'étant construite naturellement comme quoi Diesel avait 2,3 tours de pistes avant tout le monde dans les pattes) qui ont l'avantage de se développer tout en enrichissant le lore.

Visuellement tape à l'œil, c'est un grand huit sans finesse mais qui ravira bien des personnes ne souhaitant qu'être diverti en s'imaginant avec Dom, du soleil et sa corona en train de parcours le monde à toute allure en quête d'aventures palpitantes. Les SFX, photographies, décors font globalement le taff malgré un sentiment de trop pleins à la fin du métrage tandis que la partie sonore accompagne convenablement le récit.

Les acteurs semblent avoir du plaisir à jouer ces personnages -pour qui la plupart connaissent par cœur malgré la faiblesse d'écrite de certains d'entre eux-, arrivant à communiquer leurs envies au spectateur et c'est bien le principal. Certains caméos font sourire tellement on se demande se qu'ils foutent là mais bon, faut pas chercher, n'est ce pas

Cardi B?^^

Au final, c'est un espèce de bouquet final -qui n'en est pas un-de la saga réunissant bien des personnages qu'on a croisé au cours de ces 20 ans que l'on apprécie de revoir avec des acteurs dont on se demande encore qu'est ce qu'ils sont venus foutre dans ce genre de saga (coucou Charlize Theron).

Par contre, cet opus, c'est vraiment du grand nawak en mode nanar, bien plus que les autres qui avait un semblant de scénar à mon gout. J'ai donc bien moins apprécié celui-ci que les autres même s'il reste divertissant de par sa fougue et le petit coté madeleine de Proust faisant perdre beaucoup d'objectivité à condition de bien ne pas prendre son cerveau durant la séance ^^

A découvrir pour les fans, en étant très clément et en laissant son cerveau à l'entrée de la salle encore plus que d'habitude.