The Legend of Zelda : Twilight Princess (2006) - Jeu vidéo
The Legend of Zelda : Twilight Princess (2006)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo GameCube et Wii Action-Aventure 2 décembre 2006

Lorsqu'un mal terrible se répand sur les terres d'Hyrule, Link le jeune fermier doit réveiller le héros, et l'animal, qui sommeillent en lui. Lorsque Link parcourt le royaume des ténèbres, il se transforme en loup et doit sillonner le pays accompagné d'une jeune fille mystérieuse nommée Midna.

The Legend of Zelda : Twilight Princess (2006) torrent


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !


Link est un bouseux, un vrai de vrai, il vit dans un village avec d'autres bouseux et range des chèvres à la fraiche pour se marrer. Il n'y a pas de prophétie et il n'y a pas de fée, il y a juste Link, des chèvres et une poignée de gamins attardés.

Un jour – événement ! – le monde est englouti par les ténèbres et là, pas de chance, Link est obligé de sortir de son village de péquenots pour aller sauver la seule gonzesse pas trop mal foutue de son village. A peine a-t-il mis un pied dehors que le voilà maudit et transformé en loup avec un morpion cynique sur le dos. Mais même une fois redevenu lui-même, les choses ne s'arrangent pas beaucoup, la plaine est dévastée, les villages sont vides, les Gorons sont hostiles, la Mort est passée par là.

C'est peu de dire que j'ai été déçu par les premières heures de Twilight Princess, tant le démarrage se montre poussif et les PNJs - tout droit sortis d'un concours du modèle le plus monstrueux - sont résolument antipathiques, avec une mention spécial pour le gnome vénal et laid. En revanche, cette entrée en matière difficile (2 à 3 heures tout de même) donne une réelle ampleur à la suite de l'aventure et un sentiment assez inhabituel pour la série (voire même, involontaire?).

Vous vous souvenez quand vous retourniez au village Kokiri pour profiter de quelques instants nostalgiques de vos premiers pas dans la forêt? Oubliez ça, car dans Twilight Princess on part pour ne plus jamais revenir, un par un les bouseux disparaissent de la scène, la nénétte du début devient le dernier de vos soucis et vous n'avez plus aucune envie de retourner dans la fosse à purin qui vous servait de village. Link n'est pas un héros, il parcourt la plaine lugubre et les villages désertés pour son seul intérêt, échapper à sa condition d'éleveur de chèvre. Il rend peu de services et ne s'attache à personne d'autre qu'au petit monstre égoïste et manipulateur qu'il traîne en permanence (notez la concordance de caractère). Le monstre se changera en princesse et Link en sauveur divin, et il n'y aura pas de fête pour célébrer ça.

C'est l'histoire d'un mec qui claque la porte de chez lui et laisse tout le monde derrière pour aller chercher la grande aventure, il a réussi.