Mario Kart 64 (1996) - Jeu vidéo
Mario Kart 64 (1996)  - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Nintendo EAD, Hideki Konno et Nintendo Wii U, Wii et Nintendo 64 Course 14 décembre 1996

Vous courez en compagnie de nombreuses stars dont Mario, Bowser et Yoshi, sur quatre séries de quatre circuits de plus en plus difficiles.

Mario Kart 64 (1996) torrent


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !


Je crois que n'importe quel joueur, qu'il soit occasionnel ou confirmé, a un jour touché à un Mario Kart, le symbole du jeu multijoueur convivial made in Nintendo. Ce Mario Kart 64 est le second opus d'une série qui allait devenir cyclique sur les consoles Nintendo. La fameuse périodicité des licences Nintendo a été à nouveau illustrée.

Et y a pas à dire, en multijoueur, pratiquement tous les Mario Kart sont divertissants. MK64 ne déroge évidemment pas à la règle. La recette : une cathodique (parce que la N64 sur un LCD, oubliez pauvres fous), une N64 un set de manettes, le jeu et 2 à 4 humanoïdes. Et let's go pour des heures endiablées de jeu, saupoudrées par l'arrivée de la 3D sur toutes les séries Nintendo de l'époque. Le jeu est encore regardable aujourd'hui même si, comme tout ce qui est 3D et des années 90, ça a vieilli. Surtout le coup des sprites en 2D. Ouch.

Mais heureusement, on peut encore s'amuser dessus vu que le gameplay a peu été rongé par la vieillesse. D'ailleurs, une idée sympathique du jeu : le fait de devoir freiner pour éviter de partir en vrille suite à un dérapage ou à une banane. Disparue dans les Mario Kart récents, je me demande pourquoi. C'est en y rejouant que je me suis aussi rendu compte d'un fait important : la probabilité de tomber sur des bons objets en étant 2 ou 3ème. En 10 minutes de jeu, j'ai du avoir à 2 reprises 2 étoiles A LA SUITE en étant classé dans les premiers. Totalement overcheaté. Le jeu est largement plus orienté vers la convivialité et les objets que sur la technique pure. En 150CC, absolument aucune nécessité d'utiliser le turbo ou les dérapages pour gagner les courses.

Énorme point noir du jeu : son contenu. Seulement 16 circuits, composant 4 coupes toutes disponibles dès le début de la partie. Et cerise sur le gâteau : au moins un tiers des courses sont inintéressantes car souvent trop faciles. Le mode solo n'a absolument aucun intérêt et vous le finirez en 45 minutes. Je déplore aussi l'impossibilité de faire des championnats quand on est 3 ou 4 joueurs en multi.

Pas besoin de faire l'autruche : l'intérêt de Mario Kart 64 se restreint au fil des années ; cet opus suranné peut être rejoué mais ce sera à coup sûr une question de nostalgie et rien d'autre.